dimanche 22 février 2015

EndGame, James Frey & Nils Johnson Shelton

538 pages Ed Gallimard
Douze jeunes élus, issus de peuples anciens. L'humanité tout entière descend de leurs lignées, choisies il y a des milliers d'années. Ils sont héritiers de la Terre. Pour la sauver, ils doivent se battre, résoudre la Grande Énigme. 
L'un d'eux doit y parvenir, ou bien nous sommes tous perdus. Ils ne possèdent pas de pouvoirs magiques. Ils ne sont pas immortels. Traîtrise, courage, amitié, chacun suivra son propre chemin, selon sa personnalité, ses intuitions et ses traditions.
Endgame n'a ni règles ni limites.
Il n'y aura qu'un seul vainqueur.
Une quête survoltée aux quatre coins du globe, menée par la plume nerveuse d'un grand auteur. Addictif !
Au-delà d'une lecture intense, ce livre cache dans ses pages une super-énigme composée de codes et indices imaginés par de grands cryptographes. Menez votre propre quête en tentant de la résoudre. Déchiffrez, décodez et interprétez. Le premier d'entre vous qui y parviendra gagnera une véritable fortune en pièces d'or (Lire les règles du jeu Endgame sur www.endgamerules.com).En parallèle de cette quête, un jeu mobile novateur conçu par le laboratoire Niantic de Google permet de jouer à Endgame dans le monde réel, en choisissant une lignée et en affrontant d'autres joueurs.
LISEZ LE LIVRE. TROUVEZ LES INDICES. DÉCRYPTEZ L'ÉNIGME.

Mon avis

En refermant le livre, j'étais un peu confuse. D'un côté j'ai aimé cette lecture et en même temps, je n'ai pas été transporté. Serte ce livre n'est pas une déception pour moi. Du tout, mais je n'ai pas été transporté plus que ça. Peut être parce que j'attendais énormément de ce livre. Beaucoup d'avis très positif voir même qui détrônerait Hunger games. Cela a peut être joué sur moi. Soit j'ai aimé mais loin du coup de cœur.
Ce livre a vraiment une originalité propre à lui. Jusqu'à maintenant, je n'avais jamais lu de livre comme celui là! C'est son gros point fort. Ce livre est un très beau objet livre. De plus, je trouve qu'il est intriguant. Je m'explique : je pensais lire une histoire tout à fait fictive et en fait pas tout à fait. Car dès les premières pages, j'ai découvert que tout le livre contenait de véritable indices pour trouver un réel trésor. Alors je vous avoue qu'au tout début de ma lecture j'ai essayé, je dis bien essayé de déchiffrer les indices, mais j'ai vite abandonné l'idée. J'ai préféré me concentrer sur l'histoire en elle même. Mais j'ai bien aimé l'idée de la chasse au trésor, je trouve que celà donne un plus au livre.
Pendant toute l'histoire, on à chaque fois le point de vue des 12 joueurs. Ce qui permet une vue d'ensemble plus complète. Mais en même temps, c'est un peu perturbant au début car il faut suivre. Mais heureusement, les auteurs ont pensé à tout, on ne change pas de narrateur n'importe quand. A chaque nouveau chapitre, on a le(s) nom(s) du/des joueur(s) avec le lieu où il(s) trouve(nt). Cette façon de narrer m'a déstabilisé au début je l'avoue mais ensuite une foi qu'on s'y habitue, c'est assez plaisant je trouve.
Pour ma part, j'ai eu une petite préférence pour Sarah et Jago. Peut être pour l'histoire d'amour quasi impossible mais plus particulièrement parce que je trouve qu'ils sont différents des autres, plus humains. Et j'ai eu un petit coup de cœur pour Chiokko, la petite muette. Elle m'a touché à sa manière. Par contre, un joueur qui m'a le plus agacé, énervé c'est Batsakkan. J'avais qu'une seule envie c'est qu'un autre joueur le tue. Je sais c'est méchant mais ce joueur aaaaaaargh....
L'histoire m'a plu mais ça ne détrône pas Hunger games. Serte, c'est un très bon livre avec une vrai originalité mais pour moi (je dis bien pour moi) Hunger Games reste le meilleure. Mais j'ai quand même hâte d'être en octobre pour découvrir le 2e tome. Ma note est donc de 16/20. Une bonne découverte unique en son genre.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire