lundi 27 avril 2015

Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates,Mary Ann Shaffer & Annie Barrows

Janvier 1946. Londres se relève douloureusement des drames de la Seconde Guerre mondiale et Juliet, jeune écrivaine anglaise, est à la recherche du sujet de son prochain roman. Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d'un inconnu, un natif de l'île de Guernesey, va le lui fournir ? Au fil de ses échanges avec son nouveau correspondant, Juliet pénètre son monde et celui de ses amis - un monde insoupçonné, délicieusement excentrique. Celui d'un club de lecture créé pendant la guerre pour échapper aux foudres d'une patrouille allemande un soir où, bravant le couvre-feu, ses membres venaient de déguster un cochon grillé (et une tourte aux épluchures de patates...) délices bien évidemment strictement prohibés par l'occupant. Jamais à court d'imagination, le Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates déborde de charme, de drôlerie, de tendresse, d'humanité Juliet est conquise. Peu à peu, elle élargit sa correspondance avec plusieurs membres du Cercle et même d'autres habitants de Guernesey , découvrant l'histoire de l'île, les goûts (littéraires et autres) de chacun, l'impact de l'Occupation allemande sur leurs vies... Jusqu'au jour où elle comprend qu'elle tient avec le Cercle le sujet de son prochain roman. Alors elle répond à l'invitation chaleureuse de ses nouveaux amis et se rend à Guernesey. Ce qu'elle va trouver là-bas changera sa vie à jamais.

Mon avis 

Ce livre m'a conquise ! On suit l'histoire de Juliet à travers ces lettres tout à d'abord à ces amis proches. Puis ensuite, Dawsey un habitant de Guernesey, lui envoie une lettre car il possède un livre qui avait appartenu à Juliet. Et c'est ainsi que Juliet va faire connaissance de Dawsey, son club littéraire et Guernesey.
L'histoire se déroule tout juste après la libération de l'Angleterre des allemands. Le cercle littéraire a été construit pendant l'occupation allemande pour échapper à la guerre, pendant un bref moment. Juliet va s'attacher aux habitants de Guernesey et inversement !
Ce livre m'a touché et pas que ! J'ai appris un peu plus sur l'occupation allemande lors de la 2è guerre mondiale. Car l'occupation est serte fini mais elle occupe encore beaucoup les esprits. Les personnages de Guernesey parlent beaucoup de leurs vie pendant la guerre. Et surtout de la cohabitation avec les allemands. Cela m'a permis de découvrir un peu plus sur cette période noir.
Au début, j'avais une petite appréhension sur le genre épistolaire. Car je n'avais pas encore lu de livre de ce genre. J'avais peur que ce soit long, que je m’ennuie mais en fait pas du tout ! Ce livre est un véritable coup de coeur. J'ai tout aimé les personnages, le style, l'histoire tout ! Je trouve que le fait d'avoir choisi le genre épistolaire pour ce livre, donne de la profondeur. Car ce ne sont pas juste des lettres de Juliet, non c'est vraiment toute une correspondance entre elle et tout les autres personnages. Cela m'a permis d'avoir le point de vue des autres personnages et pas seulement que celui de Juliet. J'ai adoré ce livre ! Je le conseil
Ce qui m'a le plus conquise c'est le personnage de Juliet. C'est une amoureuse des livres ! Je n'ai pas eu de mal à me retrouver en elle. Un passage ou je me suis dis «  j'aurais fais pareil » c'est lorsqu'elle explique qu'elle a annulé son mariage car son fiancé avait mis ses livres dans des cartons pour faire de la place dans la bibliothèque ! Comment on peut oser faire ça !!! J'aurais réagis de la même façon ! Bye bye monsieur.
Par contre, je vous avoue que si je n'avais pas lu la bibliothèque des coeurs cabossés, je n'aurais pas eu envie de lire ce livre ! Car sur la couverture, on nous dit que si on a aimé le cercle littéraire des amateurs de patates on va aimé ce livre. Et vu que j'ai adoré ce livre j'ai tout de suite eu envie de lire le cercle littéraire des amateurs de patates. Et je ne suis absolument pas déçue !
Ma note est donc de 20/20, un véritable coup de coeur ! Tout me plaît dans ce livre !


« Peut-être les livres possèdent-ils un instinct de préservation secret qui les guide jusqu'à leur lecteur idéal. Comme il serait délicieux que ce soit le cas. »
« C'est ce que j'aime dans la lecture. Un détail minuscule attire votre attention et vous mène à un autre livre, dans lequel vous trouverez un petit passage qui vous pousse vers un troisième livre...... c'est du plaisir pur »
« une si grande partie de la clientèle qui traîne dans les librairies ne sache pas vraiment ce qu'elle cherche, mais vienne juste jeter un oeil aux étagères avec l'espoir de tomber sur un livre qui répondra à son attente. »
« Les hommes sont plus intéressants dans les livres qu'ils qu'ils ne le sont en réalité. »
« Lire de bon livres vous empêche d'apprécier les mauvais. »
« Je n'ai jamais rencontré d'homme ne serait-ce qu'à moitié aussi sincère qu'un chien. Traitez dignement un chien, et il se montrera digne de vous, vous tiendra compagnie et sera un ami dévoué. »

« Je ne me sentais vivant que quelques minutes par jour : lorsque je m'allongeais sur ma couchette et que j'essayais de penser à des moments joyeux ou à des choses que j'appréciais. »  

Aucun commentaire:

Publier un commentaire